Spectacle en cours de création

Description

André, boucher de père en fils, vit la fin de sa boutique. Sa Boucherie.
Artisan passionné, il est désabusé par l’arrivée de l’euro et des pseudos boucheries de grandes surfaces. Il est au bord de la faillite et fort proche de la bouteille de vin rouge à capsule en plastique. Il n’a même plus de quoi remplir son étale. Hormis un ou deux saucissons secs, trop secs, un morceau de lard fumé maison et une poule. Vivante la poule. Car le frigo ne fonctionne plus et sa réparation hors de prix. La viande se conserve mieux vivante ! Et se mange morte.

Son bras droit, homme de main, essaie de lui faire garder la tête droite et haute. Il vient à ses côtés. Pour le soutenir et lui changer les idées. Lui donner le goût perdu de l’autre, de la rencontre.

Mais pour André, le combat n’est pas fini. Sa Boucherie c’est jusqu’au bout. Pas le choix.
Les saucissons, le lard et la poule, c’est son fond de commerce, sa dernière bouée.
Les nombreux clients venus devant lui vont certainement vouloir lui acheter ses charcuteries et sa volaille. Goûtez y Madame et Monsieur, c’est de la qualité d’artisan boucher, un savoir faire inégalé. Une petite tranche pour le gamin ? Tout doit partir.
Et la poule aussi. Fraîche. Pas bien grosse mais je vous la plume et la vide. Ici-là, maintenant. Les abats séparés si vous le voulez.

La partie est de toute façon jouée. L’affaire est pliée. Place aux huissiers ! Le sacrifice de la poule ne servirait à rien. Même pas à mettre du beurre dans les épinards. Vu qu’il n’y a pas d’épinards.

André ne veut pas lâcher. Cette poule, c’est sa sortie de secours. Il va lui donner de la valeur. Gustative.

Close